Explorer, Découvrir, Imaginer

Je ne sais pas si nous sommes tous un peu comme ça mais pour ne pas vous inclure dans une généralité qui ne vous correspondrait pas, je vais parler de mon cas. J'ai beaucoup de mal avec ma vie au travail, avec le fait de devoir y consacrer trop de temps. Une petite révolte gronde en moi et elle me...


Je ne souhaite pas faire la morale ou laisser penser que je critique notre utilisation du temps de manière générale, surtout qu'elle est nécessaire dans le cadre de notre travail ou de nos repos. Il s'agit plutôt d'une réflexion personnelle, mais qui, peut être, posera question à d'autre.


Combien de fois avons nous entendu ou pensé la fameuse phrase: "C'était mieux avant ?"

Pour ma part maintes et maintes fois. Dans la bouche de ma mère face aux nouvelles technologies, de mes grands parents avec les communications instantamnées..., et forcément dans la mienne en voyant des nouveaux étudiants de mon école ne connaissant rien à nos vieilles (5 ans) traditions universitaires ou encore en voyant l’avènement futur de la réalité augmentée. Les nouveautés liées à cette phrase nous semblent parfois baffouer nos valeurs les plus fortes, nous déconnecter de ce qui est "vraiment réel" ou encore de nous faire oublier la patience et la "joie" de l'ennui ou de la frustration. Parce que lorsqu'on prononce cette phrase, on sent de part notre expérience vécue, et ce de manière plutôt légitime face à elle, que l'on est dans le "vrai" et qu'on a connu le Temps où c'était "meilleur".